L’underground river ou comment se déguiser en playmobils !

A Sabang, on trouve un petit bungalow pour 1400 pesos au GreenVerde (soit presque 30 euros tout de même !) avec deux lits doubles ; on est face à la mer, mais il est bien indiqué partout que des courants dangereux peuvent conduire à des noyades et que l’hôtel fournit son propre lifeguard si l’envie nous prend de se baigner … on n’aura jamais senti le moindre courant dans l’eau, mais les locaux savent forcément mieux que nous !

Plage de Sabang

Plage de Sabang

On est un peu effaré des prix (30 euros une chambre d’hôtel en Asie, c’est avec clim, piscine & petit déjeuner, ici c’est électricité de 18 à 22h, ventilateur pendant ces heures là et eau froide dans douche douteuse, la nourriture au restaurant est loin d’être donnée aussi…). Bref, le budget journalier des Philippines doit être revu à la hausse, ce qui ne nous plait pas car ça réduit d’autant la suite de notre voyage.

GreenVerde guesthouse

GreenVerde guesthouse

L’attraction de Palawan est à Sabang, il s’agit de l’underground river, la plus grande rivière souterraine du monde, élue une des nouvelles 7 merveilles du monde, bref, the place to go ! On se dit que c’est sans doute pour ça que les prix sont élevés dans ce coin de l’île…
Sabang est très calme le soir, une seule route de sable qui longe la plage et qui mène à l’embarcadère des bateaux pour se rendre vers la rivière souterraine. Des jeunes jouent au basket et Fabrice se joint à eux. On est à la recherche d’un petit dessert car on a eu la mauvaise idée de diner au restau de notre bungalow, j’ai eu trois à une petite assiette avec TROIS crevettes, le tout pour plus de 200 pesos, soit 4 euros… pas de riz… elles étaient plutôt bonnes, bien cuisinées, mais décidemment pas assez nombreuses !

Le lendemain, on retourne à l’embarcadère pour se rendre à la rivière, l’endroit qui était vide la veille est en fait un immense parking pour tous les vans qui arrivent de Puerto Princesa (tous les hôtels de la capitale organisent une journée tout compris pour s’y rendre).

Des permis de visites sont délivrés (après moults paperasses à remplir), et il est indiqué qu’un maximum de 900 personnes par jour est autorisé… Ah, on ne risque pas de se sentir seuls !

On nous affecte un bateau qu’on est sensé partager avec 4 autres personnes, mais bien sur, il n’y en a qu’une qui peut compléter notre embarcation.. On paye donc plus cher, après coup sans regrets, car être 5 sur une barquette au lieu de 8 sera appréciable dans les grottes !

Après 15 minutes de bateau araignée (les bateaux philippins sont absolument superbes et ressemblent à ces bestioles mais s’appellent en fait des bancas) et des paysages sublimes, on arrive au centre des visiteurs.

Underground river

Underground river

Bateaux philippins

Bateaux philippins

Pendant que Fabrice remplit à nouveau 25 papiers différents, j’ouvre ma jolie glacière (la rose !) pour prendre la bouteille d’eau… La dame de l’accueil me regarde avec des grands yeux et me crie « be careful »…je sens une espèce de fourrure me passer dans le dos et je me lève précipitamment du banc sur lequel j’étais assise… et je vois la fameuse fourrure la tête dans le sac. Un singe ! En moins de 2 secondes, il attrape le paquet de cookies choisi par les enfants le matin même et grimpe dans un arbre… Il nous a bien fait rire ! Il savait exactement ce qu’il voulait (heureusement qu’il n’a pas pris l’appareil photo !)…

On a pu l’admirer d’en bas pendant qu’il dépiautait religieusement le paquet de gâteaux !

Hannah a trouvé ça drôle jusqu’à ce qu’elle réalise que les cookies aux smarties qu’elle avait réussis à me faire acheter n’étaient plus pour elle !

Joli singe

Joli singe

L’entrée de la rivière souterraine est magnifique, c’est un petit lagon où mer et eau douce se rejoignent. On nous affecte gilets de sauvetage orange fluo et casques de chantiers … on est juste magnifique dans cette tenue… on s’amuse à jouer aux playmobils avec mains en forme de crochets… et on embarque sur une barquette avec un guide et toujours notre compagnon de voyage (qui veut poser sur toutes les photos avec nous !)

On doit poser pour les photos de groupes, en souriant, en levant les mains, sur la plage, à bord du bateau… C’est super ficelé ce petit programme… on n’a vraiment pas l’habitude, mais bon pour voir une des 7 nouvelles merveilles du monde, on n’a pas trop le choix n’est-ce pas ?

Underground river

Underground river

On pénètre dans la grotte et Fabrice gère le gros projecteur qui nous permettra d’admirer stalagmites et stalactites des différentes cavités. Chacune a son nom, la grotte de la cathédrale car les formes des stalagmites/stalactites ressemblent à un immense bougeoir ou la sainte-famille, après il y la grotte des fruits et légumes, on croise une carotte géante, des champignons, des haricots… et surtout, il y a plein de chauves-souris… et comme elles peuvent faire leurs besoins et qu’elles sont au-dessus de nous, il est recommandé de ne pas dire « yaouhhhh » en ouvrant grand la bouche, mais « mmmmmumm » les lèvres fermées…

Underground river

Underground river

Le guide nous explique que la rivière continue sur encore plusieurs kilomètres, mais qu’on en fera que 1.5. C’est vraiment joli et assez impressionnant. On croise d’autres petits bateaux, remplis à ras bord de passagers, donc en effet, on ne regrette pas d’avoir partagé notre trajet avec une seule personne et pas 4 ! Nous, on est à l’aise sur notre barquette !

Underground river

Underground river

On verra beaucoup de singes et des varans une fois à terre ; pendant que je prends en photo un bébé singe perché sur une toiture, un plus gros arrive et commence à faire pipi du haut du toit…j’ai reculé assez vite pour éviter le jet d’urine, mais quand même, ils m’en veulent aujourd’hui !

Le reste du temps, à Sabang, on se baigne ; on regarde les habitants;

Sabang

Sabang

on en profite pour faire notre 1er massage depuis notre séjour en Asie deux mois auparavant ! Quel bonheur, c’est un peu plus cher qu’en Thailande mais toujours ultra-raisonnable. Pendant que Maceo se fait masser, Hannah et moi regardons les masseuses et leurs familles découper et plier des pailles. Elles fabriquent des décorations de noël ; du coup, on passe une bonne heure avec elles à apprendre comment faire, et on repart avec plein de berlingots jaunes et bleus…

Sabang

Sabang

Nous visitons un super hôtel avec piscine infinie et transats dans l’eau… Pas pour nous, mais vraiment très chouette! (on y boira un coca pour accéder au seul wifi de la plage!)

Sabang

Sabang

Pour rejoindre le Nord, on décide de prendre un bateau, une fameuse banca dont les balanciers permettent d’éviter -parait-il- le mal de mer… Trois heures au programme, qui se transformeront en 4 bonnes grosses heures !

Bateau Sabang Ile Albaguen

Bateau Sabang Ile Albaguen

Le bateau est pour 6, mais on est 8, les enfants ne comptent pas (bizarre, ils ont pourtant bien payé !) ; les passagers sont super sympas et on discute tout du long. Les enfants restent calmes tout du long.

Le trajet est superbe, mais humide ! On voit plein de filets de pèche posés dans l’eau et des ilôts magnifiques.

Bateau Sabang Ile Albaguen

Bateau Sabang Ile Albaguen

Les vagues arrosent les passagers les plus exposés (dont Fabrice) pendant trois heures et la dernière heure, c’est simple, on est tous aussi mouillés que si on s’était baigné ! Le capitaine trouvant la mer mauvaise et les vents contraires, a décidé d’accélérer, peu importe l’état de ses passagers…

Fabrice pèche un thon dès le début à la traîne, on a notre diner !

On dépose un couple sur Coconut Island, un petit paradis… Mais il faut faire attention à une chose aux Philippines, ce sont les sandflies, des minuscules insectes qui piquent beaucoup sur certaines plages, et qui font des boutons terribles qu’on gratte frénétiquement pendant des heures. J’ai un souvenir d’une plage en Thailande sur laquelle j’avais été piquée il y a quelques années, plus de 200 boutons par jambe, il est hors de question de recommencer ! Du coup, on a réservé sur Albaguen Island, au Blue Cove Resort et quand on arrive, on se rend compte que la mer est beaucoup moins belle que sur l’île précédente, car elle est face au vent, mais en tout cas, on devrait préserver nos jambes !
On arrive donc complètement trempés, la dame de l’accueil me demande de signer le livre d’entrée, je veux bien mais une grosse goutte se déverse de mon bras sur le cahier (écrit à la main !) et je demande un petit sursis… Elle est où la douche, pleassssse, pour qu’on se rince ?????

2 réflexions au sujet de « L’underground river ou comment se déguiser en playmobils ! »

  1. Hello la famille
    Nous vous souhaitons de belles avantures pour cettes annee 2013.
    Nous suivons votre voyage et avons toujours plaisir a lire vos commentaires.
    Il nous semble que vous avez sauter la nouv.caledonie?
    Les phillipines surement magique ,et c est sur la route de l indonesie
    Bon gardez la forme soyez prudent on vous embrasse tout les 4
    Have a good trip……gilbert vero

    • HELLO!!!!

      on est en forme et on continue encore un peu… si si on a été en NC, mais on y est resté que 2 semaines… regarde à droite dans la liste des pays! c’était génial!

      bonne année à vous

      bisous
      gwen et fab

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s