Vientiane, une capitale asiatique où il fait bon vivre…

Arrivés dimanche 2 septembre à Vientiane, nous avons réservé un petit hôtel avec piscine et comptons y rester deux nuits avant d’aller plus au Nord… 2 buts principaux : laisser le temps à Maceo de faire ses deux premières évaluations de français et maths qui doivent être postées et se mettre dans l’ambiance lao…

Objectif 1 : raté ! Nous avons surestimé la capacité de maceo à faire deux évaluations le même jour. Déjà, parce que c’est compliqué, il fallait un dictionnaire pour trouver des mots placés avant ou après d’autres ; et comme nous n’avons pas trimballé un dictionnaire avec nous, il a fallu en trouver un (franco-anglais). Il était aussi nécessaire de trouver les définitions de 10 mots, et pour cela, il existe les dictionnaires en ligne mais il faut que le wifi fonctionne ! Pour finir le français, il faut s’enregistrer et déposer le document sonore sur un site web… bref, pas évident ! On a bien fait de débuter avec une semaine d’avance l’école !

évaluation de français….

Objectif 2 : atteint. Vientiane est une ville contrastée : comme partout en Asie, des motos, des tuk-tuk et autres camionnettes bien chargées, des embouteillages ; et en même temps, des rues du centre ville ou un peu excentrées (comme là où nous étions) plutôt calmes avec une certaine nonchalance ; les lao sont très zen, par exemple, les chauffeurs de tuk tuk patientent sur leur mobylette ou à l’arrière dans un hammac suspendu et c’est à nous de leur demander de nous déposer quelque part… très différent de la thaïlande où on ne peut marcher dans la rue sans qu’on nous demande « tuk-tuk ; taxi ! ».

Le Laos a moins de 7 millions d’habitants, et sa capitale 200.000. C’est un petit pays coincé entre deux monstres du tourisme que sont la Thaïlande et le Vietnam, qui s’est ouvert il y a quelques dizaines d’années… Plusieurs drapeaux communistes flottent aux fenêtres mais pour le moment, nous n’avons pas ressenti  d’influence particulière…

Ce qui est frappant en revanche, c’est l’influence française, les noms des rues et des administrations, la pause de midi à 14heures, y compris pour les écoles, les baguettes au petit déjeuner, les boulangeries (on a dégusté des pâtisseries à se damer !).  Nous ne sommes pas encore assez en manque de nourriture frenchie mais c’est appréciable ! Le Laos était sous protectorat français jusque dans les années 50, et certaines personnes âgées parlent français. On s’est beaucoup baladé, avons retiré de l’argent et sommes devenus millionnaires (on peut retirer maximum 100 euros, soit 1 millions de kips !)….

En fin de journée, il y a un petit marché en face du Mékong, des petites tentes rouges sous lesquelles on peut (et on a) acheté des jolis abats-jours/lanternes en papiers, des tee-shirts, des crêpes spécial enfants= plein de chocolat ou vanille avec petits bonbons + porte-crêpes à l’effigie de super-héros !

On a fait un saut à la poste, in french please ! Et on adore : pas d’attente, il y a l’employée qui est au guichet d’information qui nous oriente vers l’employée qui constitue les colis (d’une main de maitre, elle pourrait être embauchée aux expés dans mon ancien boulot !) et qui nous demande 30.000 kips, 20.000 pour le colis et 10.000 pour les douanes. Ensuite, elle tend le colis à l’employé des douanes (guichet d’a coté « douanes et régies »), qui empoche les 10.000 kips et colle UNE étiquette sur le colis (dur travail, la préposée aux colis travaille bien plus que lui !)….Ensuite, direction le guichet no 6 pour y rencontrer une 4ème personne qui va coller l’équivalent de 100.000 kips de timbres sur tout le paquet ! et c’est parti (enfin, on espère surtout qu’il va arriver !!!)

On réserve un bus pour Vang Vieng pour le lendemain dans une des nombreuses agences, 130kms plus au Nord, 3.5 heures de bus prévues, VIP svp, pour la modique somme de 4 euros par personne… à noter, les enfants payent plein tarif au Laos !

Coté nourriture, c’est très similaire à la Thaïlande, papaya salad, fried noodles, pad thaï, et autres plats à base de riz. Mais en faisant un tour dans les rues à coté de notre hôtel, on a pu tester les plats locaux, boulettes de riz croustillantes que l’on peut aussi avoir préparées en plat avec menthe et viande, sticked rice (riz collant) présenté dans une feuille de bananier et autres brochettes.

La famille de l’hôtel où nous étions ne faisait pas restaurant, en revanche notre chambre donnait dans la cuisine, enfin dans la cour dans laquelle toute la famille préparait leurs repas, et si on est parti en courant lors du découpage d’un RAT (des champs –mais cela ne change rien- je n’ai même pas pu le prendre en photo !!), on a accepté de tester des larves cuites, qui étaient bien grouillantes dans le plat avant la cuisson … et comme Hannah et Maceo ont goûté et avalé sans problèmes ces bestioles, je m’y suis mise aussi ! et en fait, c’est pas mal, ça croustille et on ne peut pas dire que cela est mauvais goût ! La téméraire Hannah a mis fini l’assiette !

asticots…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

4 réflexions au sujet de « Vientiane, une capitale asiatique où il fait bon vivre… »

  1. Bonjour, j’aimerais bien savoir c est quoi le nom de la petite guesthouse pas chere et avec piscine, que je la note pour nous après?merci et bonne continuation.

    • C’était la SISAVAD villa, à 10mns du centre en tuk tuk (qui se negocie à 20.000kips meme si le chauffeur en demande 50.000!), on a payé $18 au début, 1 lit double et 1 lit simple mais quand on est revenu à vientiane, il ne restait plus qu’une chambre à 2 lits simples à $15. finalement c’était mieux ( car les lits simples sont très grands). Petit dej à $3 copieux, mais il y a un frigo dans la chambre donc parfait pour stocker nourriture et lait. je t envoie plus de détails sur ce que tu souhaites savoir sur le laos…dis moi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s