Ningaloo Reef, les plus belles plages du Monde???

En Australie, il y a la Great Barrier Reef, à la réputation mondiale (la plus grande barrière de corail), inaccessible depuis la terre ; il faut forcément faire un tour de bateau ou se rendre sur une ile des Whitesundays pour l’admirer. Elle attire chaque année des milliers de touristes.

A l’Est, il y a le Ningaloo Reef, ou la « petite » barrière de corail. Beaucoup moins connue, beaucoup moins envahie de touristes, mais avec tout de même une belle réputation d’autant qu’elle est à 300 mètres du rivage. C’est là où nous allons. On espère y voir de beaux poissons et une eau transparente… On n’est absolument pas déçus !!!

Sur la route, on voit des champs de termitières, un panneau nous explique que chacune contient un royaume avec la chambre de maitres pour le roi et la reine qui couve ses petits,  des soldats à l’entrée et des millions de termites travailleuses… On ne sait pas si les termites s’attaquent d’une termitière à l’autre !

Termitières

Passage obligé avant d’entrer dans le Cape Range National Park, au sein duquel on devrait trouver notre bonheur, la petite ville d’Exmouth. On y trouve une agence Europcar, qui n’a pas de GPS pour remplacer feu notre GPS d’origine. On renonce donc et on obtient remboursement. Un supermarché, aux prix astronomiques, mais il faut bien se nourrir… un visitors centre, au personnel fort sympathique et un centre de plongée qui permet de se connecter en wifi, pour la (modique ! ) somme de $1 par tranche de 10 minutes…

Le Cape Range National Park est à 60 kms de la ville; à l’entrée, le ranger nous indique les campings ouverts, il y en a une dizaine, chacun allant de 3 à 15 emplacements ; on est en période creuse mais sachant qu’on ne peut réserver, on se demande s’il n’y a pas des personnes qui se retrouvent sans emplacement en pleine saison touristique. On choisit au hasard (puisqu’on est qu’à l’entrée du parc), le Mesa Camp.  Les prix sont les mêmes que dans le Karijini NP, $7 par adulte et $2 par enfant de plus de 6 ans. Il n’y a pas de douches et pas d’eau potable, juste des toilettes.

Mesa Camp, les 15 emplacements de camping aux pieds des dunes

Chaque camping est géré par des volontaires, qui semblent être retraités. Petite vie sympa à s’occuper de placer les 15 occupants dans le camping…

L’emplacement qui nous est attribué est en plein soleil, il y a très peu d’ombre au Cape Range NP, ce qui fait râler Fabrice : « ces Australiens nous baratinent sur les dangers du soleil, et ils ne sont pas fichus de planter trois arbres !! »

Les enfants et moi allons découvrir la plage de Mesa Camp : chaque camping a sa plage attitrée, la vie est si difficile ici !!!! Elle est géniale, immense avec plein de dunes que les enfants dévalent (en courant, en sautant, en roulade arrière, en roulade sur le coté) avant de finir dans l’eau !

Mesa Camp beach

Mesa Camp

L’eau est claire, mais on ne voit pas de poissons.

Le lendemain, un emplacement à l’ombre se libère, on s’y installe et on démarre notre séjour dans ce parc national.

On alterne entre notre plage, que les enfants adorent et les autres du parc national. La plus belle est celle de Turquoise bay. Le sable est blanc, l’eau est…turquoise. On voit à travers comme dans une piscine et il y a des multitudes de poissons. La chaleur est intense, les enfants mettent leurs tee-shirts anti-uv et on se couvre de crème solaire.

Turquoise Bay

Turquoise Bay

Il y a aussi la plage de Lakeside qu’on aime bien, les coraux y sont très beaux. Et on y voit une énorme raie d’au moins 2 mètres d’envergure.

Turquoise Bay

On rencontre Ben et Anais dans notre camping, deux jeunes français en working visa qui sont en train de faire le tour de l’Australie et se dirigent comme nous vers Perth. Ils ont un van dans lequel ils vivent.

Nos autres voisins de camping sont des Australiens qui vivent dans un bus depuis 12 ans. Ils travaillent 3 mois et repartent 3 mois sur les routes. Leur bus est tellement immense (frigo, congélateur, lave-linge) et peu pratique pour bouger au quotidien qu’ils attachent une remorque à l’arrière contenant un bateau et leur… 4*4.

nos voisins de camping

Ils nous proposent de gérer notre glace, ce qui nous permet d’avoir de la nourriture fraiche dans notre glacière pendant 3 jours.

On leur explique qu’on a fait le choix de faire un break dans nos vies de salariés pour voyager 6 ou 7 mois… ils nous disent qu’une fois qu’on a pris gout à la vie de nomades, on y revient toujours !!!

Fabrice pèche dans les différents endroits du parc où c’est autorisé, y compris sur notre plage. Un requin lui casse son montage plusieurs fois. Du coup, Ben, Maceo l’aident et se préparent à attraper le monstre si Fabrice parvient à le remonter ! Raté… mais ils se marrent bien !

Une partie de pétanque s’organise dans le camp, Maceo et Hannah sont invités à jouer…on dit aux autres participants qu’ils viennent de Marseille, la capitale de la pétanque et il faut avouer que  « Hannah of Marseille » se débrouille plutôt bien. Tout le monde la veut dans son équipe !!!

Mesa Camp, partie de pétanque

Le Ningaloo Reef, c’est aussi l’occasion de s’approcher au plus près des animaux sauvages : des oiseaux, des kangourous et des émeus sont visibles partout, surtout le soir. Au point d’eau (non potable pour changer), deux familles d’émeus et de kangourous attendent le passage des visiteurs qui font le plein pour laper ensuite ce qui est tombé au sol. Les enfants suivent un jeune kangourou, le 1er qu’ils admirent d’aussi près. Ils sont ravis.

Point d’eau du Cape Range National Park

Point d’eau du Cape Range National Park

Un soir, Maceo nous a cherché, et il est parti sur la plage alors qu’on était dans le camping. Quand il revient et nous retrouve, il est tout excité « Maman, je vous cherchais et à la place, j’ai vu TROIS émeus et tout d’un coup, UN kangourou est arrivé ! Je me suis assis et je les ai regardés ». 

Le soir, il y a plein de crabes autour du campement et parfois un kangourou qui se ballade au milieu, à la recherche de nourriture…

 

Mesa Camp (cherchez l’intrus sur la photo)

Entre mer transparente, plages de rêve, petits et gros poissons, dunes de sable, kangourous et émeus, on est émerveillé par cet endroit !

Ce qui nous impressionne aussi, c’est qu’il s’agit à nos yeux du top 10 des plus belles plages du Monde, et qu’au lieu d’en avoir fait un lieu hautement touristique avec ressorts et hôtels de luxe, les Australiens ont décidé de le laisser à l’état sauvage… et que vous soyez riches ou pauvres, un seul moyen d’y séjourner : y camper de façon rustique pour la très modique somme de $7 par personne et par jour !

Mesa Camp au réveil

Encore un endroit qu’on a du mal à quitter… on devient accro à cette partie de l’Australie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s