Kalbari et Coronation Beach : de chouettes arrêts !

Au Kalbari National Park, il n’y a pas de camping, dommage ; c’était le tour du camping sauvage… On finit par s’installer en ville (1500 habitants !) ; on est juste à coté de la plage et on projette une journée sans voiture : école, pèche, surfeurs à regarder et pélicans à nourrir. Finalement, on passera la journée au pub !

Fabrice rencontre un pécheur australien la veille au soir qui lui explique que demain, c’est THE RACE WHICH STOPS A NATION, la course hippique à ne pas manquer, sur laquelle des millions de dollars sont pariés, la famous MELBOURNE CUP. Dans l’état de Victoria (dont la capitale est Melbourne), c’est même devenu un jour férié. Et en effet, dès 11h, les rues sont vides dans Kalbarri (déjà qu’en temps normal, on ne peut pas dire que ce soit bondé !!)

Le matin, avant l’école, on assiste au pelican feeding, décidemment c’est la mode de nourrir les animaux sur la côte ouest australienne. C’est assez drôle puisqu’il est écrit que les chiens sont interdits car ils pourraient effrayer les oiseaux.

Kalbari, Pelican feeding

Et pendant que la responsable du pelican feeding nous explique tout sur ces animaux, un chien déboule et se rue sur les deux pélicans qui s’échappent immédiatement et retournent sur l’eau.

Kalbari, Pelican feeding

Quelqu’un demande à qui appartient ce chien et la responsable dit que (hem hem) c’est le sien et que normalement, elle le laisse à la maison !!! Un seul pélican revient et les enfants le nourrissent, mais il faut lancer le poisson en l’air car il a un grand bec puissant. Une petite fille se fait pincer.

Après l’école, les enfants prennent leurs drapeaux australiens pour faire couleur locale et on dirige vers le pub. Les Australiens sont tous bien habillés, les femmes portent belles robes (très très courtes pour certaines !) et chapeaux chics … C’est la sortie classe de l’année !

Kalbari, Melbourne Cup

Kalbari, Melbourne Cup

La course ne dure que 5 minutes à la télévision, tout le monde regarde ses tickets pour calculer les gains ou pertes…On a parié 2 dollars et rien gagné.

On s’offre pour la première fois un repas au restaurant et quel repas !!! Le buffet du pub est juste délicieux : sushis, lobsters, huitres, moules, toutes sortes de viandes et desserts magnifiques ! On se régale et on se ressert 4 fois !!!

Kalbari, Melbourne Cup

L’ambiance est très bonne, une vraie journée australienne ! Le pub a un extérieur très sympa, il y a d’autres jeunes enfants et de la bonne musique… Les Australiens enchainent les bières tandis que le défilé des plus beaux chapeaux de ces dames se prépare. On fabrique à Hannah un chapeau en 2 minutes avec un fer à cheval en carton doré et un cheval bleu (les deux éléments décoraient une table).

Kalbari, Melbourne Cup, le chapeau d’Hannah

Chaque participante passe sur scène dans une ambiance bon enfant ; les spectateurs applaudissent pour choisir leur préférée. Hannah se lance sur scène pour son petit défilé car elle veut participer… elle nous impressionne quand même !

Kalbari, Melbourne Cup

On rencontre Dan et Andy, australien et anglaise qui partent vers Adelaïde pour s’installer et travailler mais qui profitent de quelques mois pour voyager dans l’ouest.

A 16h, les enfants sortent de l’école et rejoignent leurs parents, bien alcoolisés… c’est assez drôle.

On s’amuse bien et le moral un peu en berne depuis qu’on a quitté nos coins chauds et sublimes remonte.
Maceo et Fabrice partent pécher en fin d’après-midi et Maceo pêche son premier poisson, pas immense, mais il est très fier ! Il en profite aussi pour casser sa tong ; ça paraît anecdotique mais en voyage au long cours, chaque objet, chaque vêtement compte. On peut passer de longues minutes à les chercher quand on les perd, car aucune chance d’avoir un(e) lampe/chaussure/chapeau de rechange ! On se rend compte aussi que les tongs d’Hannah sont trop petites aussi… un arrêt shopping va s’imposer !

Kalbari sur la jetee

Dans le camping, on capte un réseau wifi non sécurisé et on se retrouve à plusieurs dans la cuisine pour écrire des mails et mettre à jour les blogs de voyageurs. C’est l’occasion de donner des nouvelles aux proches. On rencontre Nathalie et Alex, deux français en tour du monde dans le sens Amériques/Océanie/Asie. On passe de bonnes soirées avec eux ; à discuter des pays en commun dans nos voyages… Ils connaissent bien la Nouvelle Calédonie, notre prochaine destination et nous donnent quelques conseils.

On visite le parc national, dont l’attraction principale est la Window, fenêtre faite de pierres. La vue sur les gorges est superbe ; on ne fera pas le grand tour de 8 kms… mais on apprécie la visite quand même. Les mouches sont de retour, ça faisait longtemps qu’on les avait perdues de vue !

Kalbari National Park

Kalbari National Park

En route vers le Sud, on passe devant des jolies plages, dont Red Bluff (mais pas NOTRE Red Bluff) ; le vent est terrible ; plus question de se baigner. On longe aussi le Pink Lake, plutôt joli.

Pink lake

On trouve une plage, avec le genre de camping sauvage que l’on recherchait, Coronation Beach, un spot de wind surfers (7 dollars par adulte, gratuit pour les enfants). On avait stocké du bois, car il semblait qu’on pouvait faire du feu, mais encore une fois, la période sèche a commencé, et c’est interdit…dommage, on mangera nos chamallows crus!

Il y a des toilettes et ni eau ni douches, mais les bâtiments qui abritent les toilettes ont aussi des cabines de douches dans laquelle il faut juste apporter … de l’eau ! On y accroche notre pocket shower, c’est parfait !

L’emplacement qu’on trouve est plein de gros cailloux et en plein vent ; il faut quand même qu’on monte la tente ; dur dur pour Hannah qui dort sur un petit matelas de yoga ; vraiment pas épais. Mais elle ne s’est pas plainte du tout.

Coronation beach, montage de tente en plein vent

Le coucher de soleil est tres beau sur cette plage..

Coronation beach

Le lendemain, on déménage au Hilton ; une dalle de béton avec trois pans de mur en tôle et un toit ; on y case la tente, ce sera plus confortable pour le dos et surtout, cela nous protège du froid, qui est glacial le soir (entre 12 et 15 degrés en pleine nuit, dire qu’on étouffait dans la temps il y a encore 1 semaine !)

Coronation beach, la vaisselle!

Cette plage est parfaite pour admirer les kite surfs et les planches à voile en action. Il y a de vrais pros et on les admire une bonne partie de notre séjour !

Coronation beach

Des petites Australiennes sont entrainées par leur père aux 1ères initiations de surf : se tenir sur la planche, pagayer…

Coronation beach

Fabrice et Maceo se baignent, mais l’eau est vraiment fraiche.

Fabrice pêche de bons poissons ; cela agrémente nos repas… on essaye de finir les conserves qu’on avait achetées… le corned beef est un peu ragoutant !

Coronation beach

La leçon de sciences du jour pour Maceo parle des leviers et points d’appuis. Il faut faire une expérience avec boites en plastiques ; règle de 30 cms, élastiques et vis…. On ne peut pas dire qu’on ait tous les éléments, mais à l’idée de faire des expériences ; les enfants ont beaucoup d’imagination et sont motivés.  On finit donc avec règle de 20 cms, élastiques, cailloux et taille-crayons ouvert en deux pour remplacer les boites… Les enfants réalisent toutes les expériences demandées et sont fiers de ce qu’ils ont appris !

Coronation beach, cours de sciences

Vendredi 9 novembre, on range pour la énième fois, matériel de camping et sacs de vêtements pour se diriger plus au Sud toujours. Les plages sont précédées de jolies grandes dunes de sable blanc.

On s’arrête en chemin à Geraldton, la 2nde ville de l’état, 37000 habitants ! Retour à la civilisation garanti : mac do, PLUSIEURS supermarchés, magasins de vêtements… On remplace feu les tongs des enfants, maillot de bain pour Maceo (son troisième depuis le début du voyage !), caleçons pour les hommes et pince à épiler ! Et bien sur, l’éternel trio nourriture/glace/essence ! On se dirige vers les Pinnacles, parc national à 200 kms de Perth… plus que 4 jours dans cet état de l’ouest…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s