Bye bye Western Australia !

Perth, botanical garden

Lundi 12 novembre, c’est de nouveau une journée logistique de préparation au changement de pays (enfin juste d’Etats Australiens, mais on doit prendre l’avion): refaire les sacs à même le sol du camping, y casser les casseroles, poêle, tupperwares achetés sur place ; se séparer du bidon d’eau de 20 litres, des seaux, table, chaises et autres matériels trop encombrants. On voyage sur Jet Star, une compagnie low cost australienne, et on a droit à 10 kgs de bagages à main, c’est la bonne nouvelle. Sauf qu’on a que deux sacs à dos et les deux petits sacs des enfants… On décide que les glacières souples feront office de sacs et on les remplit au max ! On atteint le summun du chic français ! Après ça, je n’aurai plus honte de rien !!!

On se fait notre premier MacDo depuis très très longtemps (en France) avec des immenses glaces vanille-maltesers !

La ballade du jour sera le Kings Park Botanical Garden de Perth. Si c’est aussi joli qu’à Sydney, on ne devrait pas le regretter !

Perth, botanical garden

Et en effet, la vue sur la ville de Perth est sublime ! Il s’agit en fait d’une baie autour que laquelle les villes de Perth et Fremantle ont grandi ; tout tourne autour de la mer. Le parc est à la hauteur de l’amour que les Australiens ont pour la nature. Tout est fait pour se sentir ailleurs qu’en ville ; les arbres sont immenses et il y a des ponts suspendus qui nous font passer à hauteur des branches ; on s’y promène un bout de temps. C’est un endroit où les habitants déjeunent sur l’herbe, courent ; font des cours de gym.

Perth, botanical garden

On y retrouve Ben et Anaïs, nos jeunes français rencontrés à Exmouth et on s’installe sur l’herbe bien verte du parc. Ils ont percuté un émeu en chemin vers Perth et l’avant de leur van est complétement défoncé avec quelques plumes accrochées au pare-chocs. Ils commencent à trouver du travail et sont contents.

Perth, botanical garden

Plus tard, on va chez Emma pour rendre les caisses qu’elle nous avait prêtées et le siège-auto… On a un vrai coup de cafard, on a démarré notre road-trip là il y a 30 jours ; on se revoit tous heureux le jour où on a chargé la voiture pour entamer nos premiers kilomètres et …. c’est déjà la fin !

On croise sur la route un appel a la delation…. pas sur que cela fonctionnerait en France!

Appel a la delation

Appel a la delation

L’ambiance au camping est bonne et nous remonte un peu le moral : de nombreux working visas sont là ; travaillent dans Perth ou Fremantle et dorment au camping… c’est bon enfant ; il y a même une soirée crêpes organisée par un couple de jeunes français… on goûte celles au nutella, fameuses !!!!

Le lendemain, le réveil forcé à 6h est douloureux ; on met 2h30 à plier tente et finir de forcer sur les fermetures éclairs de nos sacs (un mauvais score !)… les 40 kms vers l’aéroport sont stressants ; bouchons ; pas de station essence en vue pour refaire le plein ; agence Europcar pas facile à trouver… bref, on est en retard ; énervés, et surtout pas du tout contents de laisser derrière nous ce mois si intense et si riche !

Alors d’accord, on a parfois râlé parce qu’il faisait froid sous la tente le soir les 8 derniers jours ; d’accord, on a parcouru 6200 kms en 30 jours et c’est beaucoup ; d’accord, on a mangé des conserves et c’était pas terrible ; d’accord, dormir à 4 sous une petite tente, c’est loin d’être confortable ; d’accord, on a fait la vaisselle à l’eau de mer ; d’accord, on s’est douché avec à peine 2 litres d’eau disponibles par personne et on a dû abandonner l’idée de se faire des shampoings ; d’accord, les prix sont astronomiques et payer $2 le litre d’essence dans le bush ou $7 le kilo de tomates, c’est désespérant mais :

  • on a adoré quasiment TOUS les lieux qu’on a visités  avec un top 3 pour le Karijini National Park ; le Cape Range National Park et notre plage perdue de Red Bluff
  • on a vécu en quasi-autarcie tous les 4 pendant 3 semaines ; avec parfois des bas (24h/24 tous ensemble dans une tente et une voiture, ce n’est pas toujours évident) mais surtout beaucoup beaucoup de hauts et de « ohhhhhh »
  • on a dormi dans des lieux magiques ; dans le désert rouge, sur le sable blanc, dans une ferme du fin fond du bush…
  • on a adoré l’immensité des paysages dans lesquels on a vécu : c’en était presque renversant parfois…
  • grâce au 4*4, on a vraiment pu sortir des sentiers battus, vivre des moments supers dans le désert et découvrir des endroits qu’on n’aurait jamais pu voir sinon.
  • on a admiré les étoiles et la voie lactée plusieurs nuits.
  • on a mangé des chamallows grillés au feu de bois,
  • on a vu plein de kangourous, d’émeus, de superbes oiseaux, des gros lézards sans jamais être lassés !
  • on a dégusté des poissons péchés quelques minutes avant,
  • on s’est baigné avec d’autres poissons multicolores,
  • on a rencontré pleins de voyageurs sympas et on aura toujours une pensée émue pour la petite ferme de Bonnie Rock, Rebekah, Ben, leurs 4 adorables filles et leurs dizaines d’animaux !
  • On a vu nos enfants émerveillés chaque jour ; appréciant chaque instant de ce road-trip et s’adaptant sans problèmes aux conditions parfois vraiment rudimentaires! Ils ont accepté de changer de lieu souvent sans trop rechigner. Ils ont bien grandi ; sont devenus un peu sauvages et assez indépendants !

Il nous reste 15 jours en Australie, une semaine dans l’état de Victoria chez des amis (capitale Melbourne) et une autre début décembre en revenant de Nouvelle Calédonie, dans le New South Wales (capitale Sydney)… Cela devrait être complétement différent, ce sont des endroits qu’on connaît et surtout beaucoup plus peuplés que l’ouest de l’Australie.

Victoria nous voila

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s