Etat de Victoria, une semaine de… luxe, calme et volupté !

Pour se rendre de Perth à Melbourne, on peut prendre le train pendant 36 heures, rouler pendant 5 jours ou voler pendant 4h30…. C’est la capitale d’un état la plus isolée au monde…

On choisit la dernière option, bien que le train nous ait tenté mais des vols à très bas prix nous attendent le 21 novembre pour un départ en Nouvelle Calédonie… Egalement, les prix des compagnies low cost australiennes pour traverser le pays sont tout à fait accessibles pour nous. La compagnie est super correcte ; on dépasse le nombre de bagages autorisés mais on ne nous demande pas de payer plus –le critère principal est le poids total-; les boissons et repas sont payants mais on survit sans problème avec un paquet de M&Ms et nos bouteilles d’eau. On perd juste nos ciseaux qu’on avait laissés dans un sac à main et qui ne sont pas autorisés à voyager en bagage cabine… Et le vol passe vite, surtout parce qu’on travaille ! Les pages d’écriture d’Hannah sont un peu tremblantes à cause des trous d’air ; mais on parvient à suivre le programme !

On retrouve notre grand copain Jeff à l’aéroport. On le connaît depuis 12 ans déjà, et c’est toujours un plaisir de le retrouver ! Sa femme travaille et nous rejoint plus tard.

Pendant cette semaine, on séjournera dans trois maisons différentes : celle de la mère de Jeff qui est en vacances dans une banlieue de Melbourne, celle d’un de ses amis à la campagne sur la Great Ocean Road et l’appartement de Jeff et Shannon dans une autre banlieue de Melbourne.

Dormir dans une maison avec trois chambres, une salle de bains avec baignoire, des vrais lits, un chauffage… C’est juste l’équivalent d’un 5 étoiles pour nous ! Les enfants prennent un bain chaud par jour et en apprécient chaque minute ! On a trois heures de décalage avec Perth, donc on dort jusqu’à 10 heures ! On traine devant la télévision, sur l’ordinateur, on fait des lessives à l’eau chaude et non salée ! Bref, on est à la maison, même si ce n’est pas la nôtre ! On n’arrive même pas à faire l’école…

Les enfants reçoivent des paquets de France, on avait enfin une adresse fixe à communiquer : notre tante a caché dans des papiers cadeaux foie gras, mikados et fraises tagada ; miam!! Ils ouvrent leurs cadeaux en étant fous de joie. Ils refusent cependant d’ouvrir ceux reçus de leurs grands-parents, estimant qu’il faut en garder pour Noël ! Plein de J’aime Lire et autres livres font leur bonheur ; Maceo bouquine à n’en plus finir… On a donné tous les livres que l’on avait dans le dernier camping d’Australie… on les connaissait par cœur !

On réalise que nos enfants sont devenus un peu sauvages ; on a vécu tous les 4 dans des espaces immenses pendant 1 mois ; ils pouvaient crier, jouer sur des plages désertes sans déranger personne, mais ils doivent maintenant se remettre dans le bain de la civilisation moderne. Non, on ne coupe pas la parole et non, on ne court pas entre la table basse et le canapé de la maman de Jeff !

Pour la 1ère fois d’ailleurs, j’ai un certain ras le bol du 24h/24 tous ensemble… J’ai envie de tranquillité et ce n’est pas ce qui qualifie le mieux nos chers bambins ! Fabrice prend le relais pour l’école, et ça me soulage et me permet de « souffler » un peu.

Le soir, on va dans la « city », soit Melbourne même, au Victoria Night Market.
C’est bondé, de nombreux stands de nourriture proposent toutes les cuisines du Monde ; les enfants prennent des quesadillas, les hommes des hot dogs et moi une salade d’octopus ! Cela fait du bien de pouvoir enfin acheter des repas préparés par d’autres que nous…

Melbourne night market

Le budget prévu à Melbourne est forcément moins élevé que celui de Western Australia mais le fait d’être hébergés et de ne pas avoir de location de voiture ou de transports à payer nous permet enfin de nous « lâcher » un peu…

Les enfants dansent lors d’un concert pendant qu’on sirote verres de vin et bière entre adultes… Les habitants de Melbourne ont chacun leur style ; des collants rayés noirs et blancs aux robes rouges à gros pois blancs ; c’est freestyle pour tous ! Plutôt sympa à regarder ! C’est dans ces moments là qu’on aimerait bien avoir un jean, des chaussures sympas (autres que nos tongs et chaussures de marche) et un pull correct (et pas nos éternelles vestes polaires !!)…

Le lendemain, on part en deux voitures ; les hommes s’occupent du marché (ça leur prendra trois heures…le marchand de fromages italiens, celui des fromages français, les octopus à trouver, la viande, les légumes… apparemment, ils apprécient leur petit shopping culinaire entre hommes) et doivent récupérer les clés de la maison de campagne d’un ami ; tandis que Shannon, les enfants et moi partont en ville pour essayer de faire réparer l’appareil photo qui fait des taches, le fameux qui nous a tant manqué en Western Australia…

On trouve le parfait petit laboratoire, qui demande deux heures de travail pour tout nettoyer et la modique somme de $165.  Argghhh… mais toujours moins cher qu’un nouvel appareil ! Quand j’ai montré au responsable à quoi ressembler les taches sur une photo de mon ordi, il m’a tout de suite dit en voyant une photo d’une dirt road, que cela ne l’étonnait pas que l’appareil soit sale… à priori, il faut mettre une double protection sur tous les appareils photos et électroniques pour qu’ils survivent à un road trip dans le désert ! Avis aux futurs voyageurs donc !

On se balade en ville dans des rues bien remplies d’Australiens à l’heure de la pause déjeuner ; au bord de la rivière, on en voit d’autres courir. Les enfants se lèchent les babines devant les magasins de bonbons ou autres cupcakes appétissants… mais ils choisiront une ceasar salad pour le déjeuner, attirés par les bouts de bacon et les œufs durs !

Melbourne

En milieu d’après-midi, on arrive à Airyeys, une petite ville située au début de la Great Ocean Road, une route connue pour la beauté de ses paysages, et les célèbres 12 apôtres (qui ne sont plus que 9 je crois), des formations rocheuses immenses qui se sont séparées des falaises avec la force des vagues. On n’ira pas jusqu’à eux. On les a vus il y a 12 ans avec Fabrice, et on n’a qu’une envie depuis qu’on est arrivé à Melbourne ; se reposer et ne pas faire trop de voiture !

La maison de campagne de l’ami de Jeff est juste parfaite ! Immense, de bonne qualité (il faut dire que l’ami en question est multi-millionnaire car il a gagné au loto il y 6 ans : comme dit Fabrice, on connaît enfin quelqu’un qui a gagné au loto !!), avec une belle terrasse. On a une super vue sur la rivière et des champs en face…Le soir, les kangourous viennent s’abreuver. Il y en a beaucoup, une quinzaine…

Et plein d’oiseaux qui attendent sur la rambarde de la terrasse qu’on les nourrisse d’un morceau de pain…et qu’on peut enfin prendre en photo de près!!!!

Les animaux du coin

D’ailleurs, l’un d’entre eux viendra percuter notre fenêtre le matin ; ce qui nous réveille Fabrice et moi ! Et forcément, j’ai bien cru que c’était encore un kangourou ou un émeu qui était là !!!

Il y a aussi une belle piscine, dans laquelle on ne se baignera pas, car le temps est vraiment moche ! On n’atteint pas les 20 degrés dans la journée, mais on a droit à quelques rayons de soleil.

La maison de campagne

La maison de campagne

Au programme donc, bonne nourriture, Jeff est un ancien cuisinier… Fabrice et lui préparent de nombreux petits plats que Shannon et moi dégustons ! Cure de sommeil pour les enfants et « y’a même une double douche Maman !!! »…

Ballades en canoë sur la rivière, tour de cheval pour Jeff et Shannon, et poney pour Hannah et Maceo. Hannah est une vraie fan et nous décrit tout ce qu’il faut faire pour nettoyer les sabots de chevaux…

La maison de campagne

On va aussi dans la ville de Lorne profiter de l’air marin, les enfants trouvent un parc de jeux avec bateaux, et on déguste notre premier cappucino depuis qu’on est en Australie ! Délicious…  Les enfants fabriquent une potion magique avec le reste.

Balade à la plage de Lorne

Balade à la plage de Lorne

Les paysages sont proches de ceux de la Bretagne, grandes plages, falaises à pic dans l’eau, crachin breton et brouillard… Les enfants ont tout de suite dit que cela ressemblait à la maison de leurs grands-parents dans les Côtes d’Armor, que c’était aussi calme et aussi joli…

Il y a plein de maisons sur pilotis au bord de la Great Ocean Road, on les a vues il y a 12 ans… ça n’a pas changé!

Maisons perchées

Et le soir, on profite d’un bon feu de cheminée pour se réchauffer tout en admirant oiseaux multicolores et les kangourous qui se font courser par les chevaux…

Les animaux du coin

On s’est donc encore une fois sentis at home

Dimanche, on retourne sur Melbourne et on dîne chez la mère de Jeff. Elle est super sympa et on passe une très bonne soirée à discuter de notre voyage, en particulier dans l’ouest de l’Australie. Peu d’Australiens ont fait le tour de leur pays (immense) et ils sont toujours avides d’en savoir un peu plus. Un peu comme nous finalement qui ne connaissons pas toutes les régions de France…

Lundi et Mardi, on dort chez Jeff et Shannon, l’appartement est forcément beaucoup plus petit que les deux maisons précédentes, mais on a une chambre pour nous dans laquelle on arrive à caser deux matelas doubles et nos multiples kilos de bagages.

En vrac, nos activités,

–       réveils tardifs… ils sont confortables ces matelas au sol… et cappucinos au réveil avec la nespresso machine ! Thanks Jeff ! A mettre sur la liste des cadeaux de Noël 2013 !

–       évaluations et consultations des notes de Maceo en ligne : que des 3/3 ; on est content de lui (et de nous, et oui, nous aussi on a bien instruit notre fiston !).

–       De longues heures sur internet à chercher des vols pour les prochaines destinations : ce seront les Philippines au programme…

–       Dessins animés que Shannon a loués en DVD pour nos chères têtes blondes.

–       Ballades dans le quartier où nos amis habitent, petit shopping de fournitures scolaire (règle, compas, ciseaux)… on fait de la géométrie avec un bout de règle de 4 cms ; le professeur du CNED va décidemment trouver qu’on ne s’applique pas !

–       Le dernier jour, le beau temps et surtout la chaleur apparaissent… On fait un tour à la plage. Tout le monde a les pieds dans l’eau…les pieds, oui seulement… On comprend pourquoi quand on y met les nôtres !! Elle est gelée ! Décidemment, cela ressemble vraiment à la Bretagne, ce coin d’Australie !  La plage est correcte, pas aussi belle que sur la Great Ocean Road, en revanche, il y a des espèces de mouches géantes très désagréables… On y reste pas très longtemps du coup et on finit, pour changer, dans un parc de jeux d’enfants.

A Melbourne, on revient aussi doucement à l’actualité… Il y a journaux papiers et télévisés pour nous rappeler que le monde ne tourne pas autour de nos 4 nombrils !

Israéliens et Palestiniens se déchirent ; une jeune fille disparaît en France et est retrouvée vivante dans le coffre d’une voiture, tandis que la une locale à Melbourne est la disparition et le meurtre d’une autre… Bref, peu de news réjouissantes… L’état de déconnection dans laquelle on vit depuis quelques mois et qui s’est intensifié en Australie a finalement des très bons cotés… Cela n’est sans doute pas très sain de ne pas savoir ce qui se passe dans le Monde, mais finalement cela fait aussi un bien fou !

Mercredi 21 novembre, on met le réveil ! ça aussi, c’est rare ! Décollage pour Sydney avec Jetstar, 4h30 d’escale et vol pour Nouméa. On va en France !!!!

On n’est pas trop triste de quitter Jeff et Shannon puisqu’on va les revoir à Sydney lors de notre retour de Nouvelle Calédonie ; en revanche, on sait qu’on laisse derrière nous la plus grosse partie du séjour en Australie, et ça c’est terrible ! On s’imagine lors de notre départ de ce pays le 12 décembre prochain, et on cauchemarde déjà !

Notre pause d’une semaine dans l’état de Victoria nous a fait du bien… se reposer après notre road trip, se laisser diriger et conduire et ne pas avoir en permanence le nez dans les cartes et ne pas chercher l’endroit où on va dormir le soir, c’était parfait… et surtout, passer tout ce temps avec des amis, c’est juste l’alchimie parfaite !

Jeff, Shannon, thanks for everything ! We had such a great time with you guys, we enjoyed every minute of this relaxing week ! You took such good care of us and the kids !!!! See you in a couple of weeks !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s