Voilier jours 5 et 6 : îlot du Phare Amédée, très exactement à 18183 kilomètres de Paris !

On se lève plus tôt que d’habitude et on part rapidement… la navigation est moins difficile que la veille, on penche de l’autre coté cette fois-çi… Comme d’habitude, je dors et Fabrice pèche, de nouveau un tazard.

L’ilôt du Phare Amédée est assez touristique, un bateau y dépose une flopée de visiteurs mais pas le mardi ! Les lieux sont vides, juste un gardien et un autre voilier dont l’annexe est si petite qu’elle manque de couler par l’arrière.

Ilot du Phare Amédée

Ilot du Phare Amédée

Ilot du Phare Amédée

Ilot du Phare Amédée

On profite donc des chaises longues du restaurant pour bronzouiller et pour ma part, éviter les nombreux serpents qui peuplent l’île. Si Maceo et Hannah s’habituent enfin à ces bestioles, pour moi c’est toujours difficile. Il y en a partout, sous les racines, dans l’eau quand on se baigne, sur la plage quand on fait le tour de l’île…

Jackie en prend un dans les mains et les enfants le caressent.

Ilot du Phare Amédée

Ilot du Phare Amédée

C’est une mascotte en Nouvelle Calédonie, et des panneaux nous rappellent qu’il est quasiment impossible de se faire piquer…

Ilot du Phare Amédée

Ilot du Phare Amédée

mais rien que de savoir qu’en allongeant ma serviette sur le sable, un de ces tricots rayés peut sortir de l’eau et me passer sur le corps, je panique ! Bref, j’apprécie comme jamais la chaise longue et ne risque pas de m’endormir (on sait jamais, ils pourraient grimper)!

On voit dans l’eau une grosse tortue en revenant sur le voilier, elle est magnifique !

Ilot du Phare Amédée

Ilot du Phare Amédée

On déguste le poisson du jour au barbeque (moderne, le voilier !), génial !

Le bateau tangue beaucoup le soir et on est bercé pour s’endormir… par contre, la nuit est un peu difficile et on se réveille fatigués, sans aucun petit déjeuner possible… plus rien à manger à part des crudités et du poisson, bof !

Au petit (hem…) matin, le gros bateau qui fait la liaison Nouméa/Phare Amédée arrive. Les employés descendent en premier suivis de quelques dizaines de touristes. C’est drôle de voir l’endroit s’animer alors qu’il était vide la veille… On retourne donc à terre pour visiter le phare. C’est notre cher Gustave Eiffel qui l’a fabriqué, on reconnaît bien son style. Le phare a été fait en France, entièrement démonté puis remonté sur place.

Ilot du Phare Amédée

Ilot du Phare Amédée

Ilot du Phare Amédée

Ilot du Phare Amédée

La vue est extraordinaire, du bleu partout, on comprend mieux les 2 ou 3 hélicoptères qui l’ont survolé la veille avec des touristes à bord…

On en profite pour acheter quelques biscuits afin de se nourrir… et on prend du pain sec pour les poissons…. C’est une réserve autour de l’îlot, pas le droit de pécher…il y a des gros poissons partout !

En rentrant sur Nouméa, Jackie propose à Maceo de barrer…il navigue pendant un bon ¼ d’heure, le bateau tangue beaucoup plus qu’avec Jackie en pilote, mais ça lui plait et il est très concentré !

Ilot du Phare Amédée

Ilot du Phare Amédée

Nous, on soupire déjà…. Il est temps de quitter ce voilier de rêve et de remettre les pieds sur terre… La vie est dure, parfois en voyage !!!!

Ilot du Phare Amédée

Ilot du Phare Amédée

Ilot du Phare Amédée

Ilot du Phare Amédée

Ilot du Phare Amédée

Ilot du Phare Amédée

Et en effet, on passe une fin d’après-midi moyenne à l’auberge de jeunesse, il faut refaire des courses, trouver une voiture pour aller se balader les jours qui viennent, refaire lessives et sacs. On a la tête qui tourne et le mal de terre… ça bouge beaucoup sous nos pieds !

On resterait presque à Nouméa par flemme… Mais on se motive, la « brousse » (nom affectueux donné à la campagne en dehors de Nouméa) de la Grande Terre nous attend !

Ce séjour en voilier était génial, on a tous adoré, tant pour la navigation que pour les moments au mouillage… On a vu des endroits désertiques de rêve… On en profite donc pour remercier encore 1000 fois celui qui nous a offert ces 6 jours d’escapade, complétement hors budget pour notre long voyage et qu’on n’aurait jamais pu se permettre sinon !!!! Merci merci merci !!!! Ca restera gravé à jamais dans nos mémoires !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s