Passage en 2013 aux Philippines !

On passe une dernière bonne soirée avec Félix, Joerg, Christian et Andy, c’est l’anniversaire de Joerg et on fête ça dignement puis on retourne à Puerto Princesa par les transports locaux.

jeepney Port Barton Roxas

jeepney Port Barton Roxas

La 1ère partie du trajet est chaotique, la route de terre est défoncée, il y a des éboulements partout ; Fabrice reste accroché à l’arrière du jeepney tandis que les enfants et moi nous nous serrons comme des sardines avec les autres passagers tout en tentant d’avaler un petit pain en guise de petit déjeuner. Hannah renverse son lait au chocolat en brique sur le sac tout neuf du vieux monsieur en face de nous (ON ADORE NOS ENFANTS DANS CES MOMENTS LA !!!!!). La poussière nous envahit, les sacs en sont couverts moins de 15 minutes.

Dans le jeepney Port Barton Roxas

Dans le jeepney Port Barton Roxas

Le chauffeur nous fait descendre du jeepney lorsqu’on arrive à un pont à moitié détruit… Quasiment tous les passagers descendent, d’autres tentent le coup de rester à l’intérieur du camion ! On se demande comment le bus public (bien plus gros et plus chargé qu’un jeepney) arrive à passer deux fois par jour sur cette route !

jeepney Port Barton Roxas

jeepney Port Barton Roxas

jeepney Port Barton Roxas

jeepney Port Barton Roxas

On est content d’arriver à Roxas, la jonction qui permet de se rendre à Puerto. Le chauffeur nous montre un super bus climatisé qui part right now. Fabrice va voir et m’annonce le prix (P220 par personne, au lieu de P150, soit 1€50 de plus)…. Ok, soyons fous et lâchons-nous ! Comme d’habitude, on n’est pas d’accord « les enfants vont payer, ça va faire trop cher » « non, non, on obtiendra la gratuité »… Bref, nos petites argumentations de voyages habituelles… Une fois dans le bus, ça n’a pas loupé, l’employé veut nous faire payer ½ tarif « tu vois, je te l’avais bien dit »… Mais avec grands sourires et parlementations, il nous dit que c’est ok, et qu’en guise de cadeau de Nouvel An, ce sera gratuit !

Résultat, on est à midi à Puerto Princesa, un exploit sachant que ce trajet peut prendre quasiment la journée ! Et après un coup de tricycle, on profite très vite de la piscine de l’House of Rose, notre hôtel du départ…

Chargement avec nos sacs d'un tricycle

Chargement avec nos sacs d’un tricycle

Joerg arrive quelques heures après en moto, il doit rentrer vers Manille puis l’Allemagne le 2 janvier comme nous.

On passe le nouvel an ensemble… C’est plutôt très calme comme soirée, mais Andy le propriétaire de l’House of Rose a pris soin d’acheter des feux d’artifices pour les enfants.

A 21h, on les allume ! Ce sont des espèces de grosses boites avec plusieurs fusées et le déclenchement se fait au fur et à mesure ! Maceo est ravi, Hannah se cache dans les bras d’une dame puis dans le restaurant !

Nouvel An

Nouvel An

Nouvel An

Nouvel An

On se fait un petit bain de minuit (enfin 22h) avec les enfants dans la piscine et on commente ensemble nos derniers mois de 2012… Quelle fin d’année, on s’en souviendra toute notre vie de ce voyage !

Nouvel An

Nouvel An

Les enfants se couchent, on passe la soirée avec Joerg et Susan, la manager de l’hôtel. Susan est une femme adorable, elle est petite, plantureuse, est vêtue de jolies robes, a des cheveux qui lui descendent jusqu’en bas des fesses et elle est toujours charmante avec les clients. On l’a apprécié dès notre arrivée à Puerto et on l’adore de plus en plus.

Je sais que son mari a eu un grave accident et n’est plus du tout apte à travailler et qu’elle a des enfants mais je ne comprends pas très bien où ils sont. Alors, elle me raconte sa vie. Cela fait deux ans qu’elle travaille ici, alors que ses enfants sont sur une autre île des Philippines chez leur grand-mère. Elle ne les a pas revus depuis tout ce temps, ils ont l’âge des nôtres. Son salaire est de 80 euros par mois (correct pour le pays), et elle me dit qu’avec, elle peut payer tout ce qu’il faut pour élever ses enfants (nourriture, rentrée scolaire) et que même si elle ne les voit pas, elle sait que ce qu’elle fait est bien.

Mais nous, ce qu’on entend, c’est que c’est une mère de famille qui n’a pas vu ses enfants depuis 2 ans… Même si les Philippins sont habitués à ce mode de vie (beaucoup travaillent au Liban, à Hong Kong, ect…), cela reste à nos yeux une situation incompréhensible.

Tout comme au Cambodge face à la maman de la jeune fille qu’on parraine (www.toutesalecole.org), je me retrouve à m’imaginer à la place de Susan et réalise encore une fois que j’ai une vie de rêve et que, même si on s’est donné tous seuls les moyens de faire de ce voyage avec nos économies, c’est injuste de savoir que d’autres ne peuvent s’offrir un vol national pour voir leurs enfants ! On a visité 6 pays en 4 mois et demi, et ce n’est pas fini…. Quel contraste !

Je réalise que Joerg est aussi touché que nous. Le lendemain soir, on invite Susan à diner avec nous, ce n’est pas grand chose mais on aime tous vraiment cette femme ! On discute par téléphone avec nos autres copains allemands car on a tous envie de faire quelque chose pour elle. On décide de lui offrir un billet d’avion et quelques sous pour s’accorder une semaine de pause avec ses enfants.

Susan, Joerg et Gwen

Susan, Joerg et Gwen

Susan fond en larmes dans mes bras quand on lui offre, du coup moi aussi… Un grand moment d’émotion… Je ne pouvais que lui dire que c’était une maman comme moi et qu’elle méritait de voir ses enfants.

On décolle le 2 janvier de Puerto. Pendant deux jours, on a fait beaucoup d’internet (pour moi), de télévision (pour Fabrice et les enfants), de piscine… Rien de bien passionnant, mais il y a des moments basiques dans un long voyage !

L’attente à Manille est longue, on a eu la trouille que la compagnie Philippines Airlines nous demande nos billets de sorties du territoire indonésien car on n’en a pas… Mais rien de tout ça : les clandestins peuvent embarquer tranquilles. L’embarquement se fait tardivement, vers 21H30, il faut dire qu’on n’a jamais entendu l’annonce de notre vol… C’est parti pour 4 heures de vol pour Denpasar Bali… L’avion est vide et on s’étale sans scrupules sur 3 sièges chacun… ce n’est pas la business class mais c’est hyper confortable surtout en pleine nuit!

Les Philippines n’étaient pas prévues au programme… une émission m’avait bien donné envie avant le départ, mais organiser un périple là-bas n’était pas simple car il s’agit d’une multitude d’îles et donc il faut réserver des vols internes.

On s’y est retrouvé un peu par hasard (les fameux billets primes Sydney/Manille) et on a respecté les 21 jours maximum pour le visa gratuit. Sans doute avec un peu de regrets, c’était un long périple pour s’y rendre tout de même (beaucoup moins simple que de passer du Laos au Cambodge par exemple), donc on aurait pu demander un visa plus long et aller sur une autre île. Les paysages sont sublimes et le pays aurait mérité une découverte plus longue.

Les Philippines, c’est un gros coup de cœur pour Susan, pour le Palawan Camping et pour les crazy germans qu’on a rencontré… Finalement, on a peu bougé mais on s’est bien marré…

Les Philippines, c’est aussi pour la 1ere fois, un vol de nos affaires… Après le mode confiance australien, on a un peu oublié les règles de base en mettant nos sacs à dos dans la soute d’un bus local pour aller manger un morceau dans un petit restau à coté (erreur no1)… et (sans doute les employés de la gare routière) une petite fouille d’un des sacs non cadenassés (erreur no2) a fait disparaître nos maillots de bain… Rien de grave, mais je n’ai plus de haut ni de short et Fabrice, heureusement, s’en était acheté un autre en Australie.

Les Philippines, c’est enfin une erreur dans les comptes de plus de 3000 pesos, soit 70 euros… Perdus ? Oubli de noter les dépenses dans le petit carnet ? On ne saura pas, d’habitude, on finit toujours un pays à 20 euros près (dans un sens comme dans l’autre)…

On sent donc un petit relâchement chez les Ailleurs en Famille, il va falloir faire attention !

Très bonne année à tous!!!! La nôtre commence très bien….

5 réflexions au sujet de « Passage en 2013 aux Philippines ! »

  1. Bonne année ! et Bravo pour avoir eu le cran de faire cette aventure en famille. Je lis avec plaisir tous vos post. Tiphaine

  2. Très bonne année à vous 4 ! Et Bravo pour avoir eu le cran de partir faire cette aventure en famille. Je lis tous vos post avec grand plaisir. Tiphaine

  3. Encore pleins de beaux sourires…nous partons demain pour 3 semaines Vietnam, cambodge Laos (peut etre un saut en Thailande pour la plongées si on ne prend pas trop de galere dans les transports, on s’y prépare et tu nous le confirmes…;-))
    Gros bisous
    Christelle Llinas

    • hello! ça peut faire beaucoup 4 pays en 3 semaines mais en tout cas, tu as choisi de chouettes destinations! je crois qu’il faut réserver à Luang Pradang en cette saison, pour le reste enjoy!!!!
      Il y a des plages pas très loin de la capitale du cambodge, on ne les a pas faites car cela voulait dire retourner en arrière et on devait se diriger vers bangkok…

      bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s