Passage de frontière terrestre: Laos/Cambodge…

notre coup de gueule du voyage !

ça sent l’arnaque à plein nez, déjà le bus (5h seulement) pour faire Don Det/Kratie au Cambodge est à 23 dollars par personne (c’était 17 dollars pour un sleeping bus de Vientiane à Paksé, 12h de route), toutes les agences vendent ce trajet au même prix, on se retrouve un peu piégé et on réserve donc notre trajet le plus cher depuis les bus/bateau de Bangkok à Koh Phangan…

On nous dit que le bus est à 8h mais qu’on peut en prendre un à 10h qui arrive à peine plus tard… on a bien fait de le prendre (car ceux du bus de 8h nous ont attendus à la frontière pendant 2 heures!)

Soit disant, le bus est le même du début à la fin du trajet, FAUX, il ne traverse pas la frontière, il faut le faire à pied! Et celui dans lequel on grimpe au Cambodge est juste… pourri!

On aura donc mis plus de 7 h au total (et ceux qui sont partis à 8h, deux heures de plus!) et non 5 heures!

Il faut dire qu’après être descendus du bateau de Don Det, un minibus nous a récupéré pour nous poser 1 km plus loin.. pas un mot en anglais… on ne comprend pas.. on finit par s’installer dans un petit restau et on boit un coca…

1 heure après, un laotien fort en anglais (c’est toujours le cas à la frontière!) débarque et jete des dollars par terre, puis les fait sentir à la vendeuse (qui n’a jamais du en voir autant vu l’état de son petit restau local), et parade fièrement avec son fric…. hem! on ne sait pas d’où ça vient, mais ça ne sent pas très bon…

On voit un bus arriver de paksé, les touristes en descendent et on monte tous dans le minivan, direction la frontière à 15 kms de là.. Le bus s’arrête et le fort-en-anglais explique qu’il peut faire les visas lui-même, que ça va plus vite et que ça coute 30 dollars et que grâce à lui, on ne payera pas les frais de stamp… mouais, c’est ça… mon coco, le visa coute 20 dollars, et nous, on les a déjà! « ok ok but you will pay » « non non hors de question qu’on paye des frais quelconques pour un coup de tampon!

Les autres touristes ne se font pas avoir non plus et vont faire leurs visas eux-mêmes mais ils déboursent tout de même 25 dollars au lieu de 20.. allez hop, dans la poche des douaniers!

Coté Laos, une petite taxe de week-end (officielle malheureusement) ! Mais pourquoi faut-il qu’on passe toujours la frontière un dimanche nous????

Coté Cambodgien, ç’est pas mal non plus… taxes de quarantaine, on se fait délester de 2 dollars pour les adultes… on file nos kips restants… (en fait, il faut refuser poliment cette gentille taxe, car elle n’est bien sure pas obligatoire…on nous a pris notre température pour la justifier)… D’habitude, je me renseigne sur les forums de voyage pour éviter de se faire arnaquer (le passage Thailande/Laos avait plutôt été réussi!) mais là, internet était quasiment inexistant dans le Sud du Laos…

et les fameux frais de « stamp »… là, on a joué les andouilles, genre « I don’t understand Sir » en parlant un peu fort…. et on a rappelé qu’à Vientiane, on nous avait bien dit que tout était payé.. C’est passé, d’un geste de la main, le douanier no 2 (le no 1 ouvre les passeports à la page des visas; le no 2 signe, le no 3 appose le tampon d’entrée) nous a fait signe de partir… histoire de pouvoir arnaquer les suivants!

On grimpe dans le fameux bus pourri qui aura la bonne idée de s’arrêter au bout de 5 h de routes interminables pour une pause de 20mns alors qu’il nous reste 5 kms pour arriver à Kratie! Rahhhhh!

En descendant du bus, on discute avec des Français qui nous confirment l’arnaque des 30 dollars de visas faites par le fort-en-anglais… tout se recoupe dans nos têtes, l’argent jeté par terre au Laos était celui extorqué aux touristes qui ont confié 10 dollars de trop à ce sale type! Sur 30 personnes du bus, seules 6 ont fait leur visa seules!

Coté bus pourri alors qu’on avait réservé un VIP à prix d’or et soit disant un bus direct, tout est bien rodé… une fois que nous sommes au Cambodge, pas moyen de se plaindre à qui que ce soit… puisqu’on a changé de pays!

En conclusion, rien de grave, juste un sentiment négatif pour ce passage de frontière, dommage pour ce dernier souvenir du Laos!! (pour les futurs voyageurs, je ne sais pas s’il existe d’autres moyens de passer la frontière, qui est un peu paumée, on n’a pas vu de station de bus de l’autre coté, mais il doit forcement y avoir des bus locaux quelque part….à chercher!!!)

Quant aux enfants, ils ont trouvé ça drôle.. Maceo est arrivé au Cambodge avant nous, et Hannah était deuxième!

no man’s land… entre deux pays