cap à l’est…Haad Yuan, accessible par bateau seulement…

Une vraie expedition, taxi jusqu’à Thong Sala, puis retaxi jusqu’à Haad Rin (la plage de la réputée Full Moon Party où il y autant de bars que de cliniques!), puis bateau taxi jusqu’à la plage en question, tout ça sous un soleil de plomb… il y avait un resort de bonne qualité (avec un buffet petit déj sur lequel on a louché avec envie…) et quelques hotels avec des bungalows en hauteur. On en a choisi un assez moyen avec une superbe terrasse sur mer mais un seul grand lit (le matelas de camping Therm-a-rest ultra light, -offert par mes collègues- 570 grammes est donc super utile!).. tout était complet, aucun family bungalow de disponible!

La mer était profonde et claire, une plateforme de bois permettait aux enfants de jouer les robinsons et de sauter dans l’eau, et l’endroit sympathique mais plus cher qu’à l’ouest, forcément, en accédant à l’endroit uniquement par bateau, les prix flambent.

La plage est reliée par un petit sentier dans la jungle à une autre baie, Haad Thian, où se trouvent quelques bungalows disséminés dans un jardin/jungle et surtout s”y trouve le Sanctuary, un endroit bobo où l’on peut faire une cure de dexintox alimentaire… au programme, yoga, medication, racines et jus de soja…

Je me moque, mais ça ne m’aurait pas déplu 5 jours de cure moi!!!!

On a rate un cours de yoga Hannah et moi, on était bien déçu! J’avais mal lu, tous les jours sauf le samedi…le lieu était extraordinaire, au sommet d’une colline…

Nous sommes passés entre les mains de terribles masseuses dont une ultra musclée, on avait oublié que les massages thaï sont plutôt une séance d’osthéopathie qu’une relaxation aux huiles essentielles!!!! Les enfants ont eu un petit massage de 20 mns chacun avec pose de vernis pour miss beauté, elle était aux anges!

Coté relations avec les thaïs, c’est une petite déception… A part les masseuses avec qui on a bien rigolé et sympathisé, le pays du sourire ne mérite plus son nom sur cette île, tout n’est plus qu’une question de business et de baths (la monnaie locale…). Forcément, nous sommes des milliers de touristes à y passer… tant pis, pour l’authenticité, on attendra le laos!

Trois jours après, réexpédition en sens inverse avec un bateau supplémentaire, après un petit passage chez david, un ami qui vit sur koh phangan, direction l’île de Koh Tao, “découverte” par quelques routards dans les années 80 qui ont bien passé le mot, seulement deux grandes familles thaï y vivaient, revendant des noix de coco à la grande terre voisine de 70 kms.. Aujourd’hui, les fonds marins y sont reputés et les centres de plongées sont partout… Quelques 100 000 visiteurs y passent chaque année!  Fabrice y est allé il y a 20 ans, il se pourrait qu’il n’y reconnaisse pas grand chose!!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Koh phanghan… un petit paradis…

Ile bien connue des touristes : les bateaux sont pleins à bloc, de plus en plus rapides (3 heures seulement contre 8 il y a quelques années), les prix en forte augmentation –on est venu il y a 12 et 5 ans- mais cela reste abordable et toujours aussi charmant… la mer est sublime, les bungalows ultra-mignons et très cleans… bref, de quoi bien commencer les va-cans-ces !!!

Nos amis Arnaud et Nadia et leurs enfants Agathe et Alexandre nous attendaient au Sea Flowers Bungalows, un petit hotel canado-thaï à l’ouest de Koh Phanghan (Haad Yao)…

Le programme n’a pas été trop compliqué ces 5 jours, plage au pied des bungalows, chateaux de sable que la marée montante détruit, mangues et mangoustans pour le déjeuner, mojitos et pad thaï le soir !!!

On a loué une voiture pour faire le tour de l’île pendant deux jours, moyen de transport idéal:

–       pour nos 2 familles, les enfants étaient ravis d’être à l’arrière du pick-up sans ceintures et sans sièges ! (Arnaud et moi un peu moins, à chaque aspérité sur la route, nos dos ou fesses ont souffert!)

–       pour se rendre dans des criques isolées ou des plages excentrées (koh ma – réputé pour le snorkelling et les jolis poissons multicolores, mais il y avait du vent, du coup la mer n’était pas très calme-, haad khoom au nord –magnifique, ombragé et calme, mais quelques rochers dans l’eau- et haad than sadet à l’est –eau profonde, assez rare sur l’île- plongeoir naturel amménagé, très chouette-). On a vu beaucoup de couples/familles en scooter ce qui est faisable sur une bonne partie de l’île, mais à déconseiller dans ces coins reculés où l’état des routes n’est pas du tout adapté… les chutes sont fréquentes et le plus souvent, il n’y a plus que le conducteur sur la moto et le passager à la traîne à pied derrière !

–       pour aller chercher à manger au night market de la ville principale de l’île, Thong Sala, ou chez Mama Pooh, un petit restau local où les pad thai et les fried prawns with garlic and pepper sont juste à tomber par terre ! Le lieu est un peu inquiétant pour nos critères occidentaux mais les thaï font vraiment attention à nos estomacs sensibles et lavent tout à l’eau potable….

On a donc bien baroudé sur l’ile et les jours ont défilé super vite, les hommes ont refait le monde, Nadia et moi avons réussi à caser un massage d’une heure à l’aole vera, un must ! 1 heure de tranquillité loin de nos chères têtes blondes… et les enfants ne se sont pas quittés, ils ont joué du matin au soir -principalement dans l’eau- ! Ils râlaient juste à l’heure des repas, puisque les horribles parents osaient les déranger dans leur recherche de coraux sur la plage ou autre jeu hyper important !!!

Nous avons voulu visiter des cascades (à sec), avons testé la boxe thaï (du coup, Maceo souhaite prendre un cours), admiré le coucher du soleil, vu des éléphants et même un petit singe en laisse (trop triste)… les paysages sont sublimes et les plages aussi!

Le dernier jour, nous sommes restés à l’hôtel, allant même déjeuner dans celui d’a coté pour profiter de leur piscine. Et le soir, nous avons emmené les enfants au Pirates Bar qui se situe au bout de la plage, les proprios ont fabriqué des petits pontons et ponts sur les rochers et ajouté quelques tetes de morts ou autres décorations du genre… forcément, ça a plu aux kids même si un dessin animé (sans le son) qui passait sur un écran les a autant captivé que le lieu lui même… sales gosses va !

En revanche, l’envoi dans le ciel des lucky ballons (ou lanternes) offerts par la propriétaire des bungalows a subjugué enfants et adultes, c’est très sympa à faire et si joli à observer dans le ciel…

Et puis…et puis… ils sont partis nos amis (serrés comme des sardines dans le pick up de l’hôtel)…. Maceo et Hannah se sont retrouvés un peu desoeuvrés que bébé Agathe et leur petit copain Alexandre ne soient plus là… et la meilleure place sur la plage sous leur cocotier/bungalow a même été squatté par d’autres… tout se perd ! Nous nous retrouvons en famille, et avons décidé de rester deux jours de plus dans cet hôtel avant de bouger vers l’est de l’île. Au programme, encore une dizaine de jours de vacances sur les îles du Sud avant de remonter vers Bangkok et le Laos… C’est bon d’avoir le temps…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Asia, here we are!!!!

Galerie

Cette galerie contient 20 photos.

Atterrissage réussi à Bangkok ce mercredi 15 aôut, à peine une petite heure de retard. Le vol KLM était très correct, les enfants ont bien dormi, les adultes beaucoup moins (ce qui fait maintenant deux courtes nuits à la suite…). … Lire la suite